[INFOGRAPHIE] Le marché de l'immobilier de bureaux à Nantes : Bilan 2017

Scroll arrow

Publié le 16 février 2018

Quelle a été la tendance du marché de l'immobilier tertiaire à Nantes en 2017 ?

CLERVILLE publie son infographie sur les chiffres retenus à la fin de l'année, en comparaison à 2016. 

Immobilier de bureaux à Nantes 2017

92 000 m² au total environ ont été transactés en 2017 avec 280 opérations – soit sensiblement la même chose qu’en 2016 malgré un premier semestre 2017 qui laissait espérer une vraie hausse du volume transacté. Le nombre de transactions a cependant fortement augmenté, passant de 236 à 280 opérations mais essentiellement sur les transactions inférieures à 500 m².

 

A ce chiffre, viennent s’ajouter 21 000 m² environ pour les comptes propres (entreprises qui se sont fait construire des locaux dédiés) dont 15 800 m² à la Chantrerie à l’Est de Nantes pour IMATECH.

 

Les transactions supérieures à 1000 m² (hors comptes propres) ont représenté 19 transactions (contre 19 également l’année dernière) pour un volume de 29 900 m², soit 33 % du volume global.

 

Trois transactions ont dépassé 2000 m² : ALTRAN, installés pour 2 843 m² en location sur un immeuble seconde-main (ex.ETDE) à Ar Mor Zenith Saint-HerblainMEDEF 44, à l’acquisition sur un immeuble seconde-main de 2 368 m² dans le quartier Port Boyer à Nantes et IADVIZE qui a pris en location 3 378 m² dans l’immeuble Berlingot situé à Euronantes Gare

 

Le centre-ville et l’Ile de Nantes concentrent 49 % du volume transacté avec 44 816 m² pour 119 transactions (portés, entre autre, par IADVIZE pour 3 378 m², CAPGEMINI pour 1 304 m², SNCF pour 1 265 m² et PRIMAGAZ pour 1 202 m² sur Berlingot/Euronantes, SODIFRANCE pour 1 863 m² dans l’immeuble Véo/Euronantes, SII pour 1 633 m² et NIJI pour 1 299 m² sur îlink/Ile de Nantes, OVH pour 1 352 m² rue Nouvelle Vague/Euronantes…) –  Vient ensuite le secteur Nord Ouest  avec 26 198 m² pour 83 transactions, représentant 29 % des surfaces placées, en légère hausse par rapport à 2016.

 

Le marché du neuf est en léger recul compte tenu du manque de livraison fin 2017 et début 2018 – représentant 37 % du volume transacté (contre 44 % en 2016), soit 33 500 m² environ, essentiellement dans les secteurs centre (66 % pour un volume de 22 085 m²) et Nord Ouest (22 % pour un volume  de 7 472 m²).

42 % de la demande (en nombre) a choisi le centre-ville, contre 30 % à l’ouest et 11 % à l’Est.

 

Les locations, quant à elles, ont diminué de 8 % en volume par rapport à 2016, soit 71 000 m² placés en 2017 contre 77 500 m² en 2016. Ces locations représentent cependant 78 % des transactions pour une moyenne de 311 m² environ - si on retire IADVIZE (3 378 m²) des statistiques - essentiellement, là aussi, en centre-ville (45 % pour 88 transactions) et le secteur Nord Ouest (29 % pour 63 transactions).

Les ventes ont donc connu une forte progression cette année avec un volume de 20 500 m², en hausse de 36 % par rapport à 2016, se partageant à parts égales sur le neuf et le seconde main.

Découvrez les autres articles du blog

Publié le 25 mars 2021

Ouverture de DELICATESSAINE sur l'île de Nantes

Publié le 15 mars 2021

[INFOGRAPHIE] Le marché de l'immobilier d'entreprise à Nantes en 2020